Chronique ciné des VIP

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par forzagrenoble le Ven 10 Oct - 10:34

Pas mal de truc qui sortent en ce moment mais flash back :

Daniel Day Lewis, putain d'acteur dans "Au nom du père" (il a surement vieillit mais la première fois qu'on le voit) et "Le dernier des mohican" (Idem avec Madeline Stowe)
avatar
forzagrenoble
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8171
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Ven 10 Oct - 15:20

Daniel D (pas day) Lewis, dans There will be blood, du grand art.
Jankul, les pd sont pas censé avoir une grande sensibilité artistique ? Parce que tu parle comme un gros beauf Very Happy
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Bavoman le Ven 10 Oct - 16:05

Daniel Day Lewis dans Gangs Of New York du plus que grand art, un film excellent jamais assez cite d'ailleurs.
avatar
Bavoman
VIP room starfucker
VIP room starfucker

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par forzagrenoble le Ven 10 Oct - 16:34

Cocopaga a écrit:Daniel D (pas day) Lewis

Daniel Michael Blake Day-Lewis Basketball bounce pig
avatar
forzagrenoble
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8171
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Ven 10 Oct - 16:47

au temps pour moi cat
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par forzagrenoble le Mar 14 Oct - 0:05

Les frontières de l'aube de Philippe Garrel. Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven

Bon sur Ge la miséricordeuse ça ne pass qu'au Meliès et mercredi il jirte de l'affiche.

C'est surment un des plus beau film sur l'amour que j'ai vu surtout
durant la première heure. C'est une sorte de conte philosophique enfin
pas un "conte" dans le sens classique (narration et imaginaire) du terme , disons pamphlet
n'ayons
pas peur des mots. 'après ce que j'en ai lu à posteriori, le réalisateur semble avoir fait un mélange de sa
vie personnelle suite à ses relations de jeunesse avec Nico (et Jean
Seberg) que des boudins quoi Very Happy

Dans une relation on ne sait jamais "si on aime, si on n'aime pas, si
on a peur d'aimer". Le film résume un peu cela de façon majesteuse
porté par Laura Smet qui est à la fois belle sans être parfaite, ce qui
donne plus de crédibilité au film. La 2e partie (j'ai toujours un
problème avec les 2de partie) est plus difficile selon moi.

En entrant dans la salle je savais que j'allais y chercher et peut être
y trouver quelques chose (sans avoir réellement lu sur le film) , je
pense l'avoir trouvé , même si je trouve que ça rend la relation
amoureuse en général encore plus difficile à appréhender (sans
certitudes, on est jamais sûr d'un choix ou non en gros en ce "domaine")
avatar
forzagrenoble
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8171
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Mer 15 Oct - 1:55

The assassination of Jessy James by the coward Robert Ford Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven : pourquoi le titre anglais ? parce que déjà que le titre français est nul, alors la VO ... (la VO de Benjamin Gates, c'est "national treasure" c'est fou !!!!).
Alors ce film est la preuve par A + B que si le cinéma français est mauvais c'est a cause des réalisateurs en cartons et des acteurs aussi bon que stevy en politique étrangère. Ce film est lent, n'as pas due avoir de gros moyen (à part pour payer Brad Pitt), il raconte pas grand chose, et pourtant il est bien. Les images sont belles, les paysage poétique, pourquoi, un si beau pays comme la france n'est jamais été tournée récemment avec amour ? Pourquoi les images des film français sont moche ? pourquoi les couleur son immonde ? Pourquoi les acteur sont mal habillé ? Pourquoi le scénario est nul ? merdre, pourquoi le cinema français est si mauvais. On a grand max, trois bon film par ans, et ça vient pas de l'argent. Le cinema "indépendant" américain a a peut près les moyen des les films a grande échelle français.
Bref, ce film montre que même un mec assis sur une rocking chair à attendre son heure peut être intéressant. En tout cas, moins j'ai aimé. bounce
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Bavoman le Mer 15 Oct - 13:50

Cocopaga a écrit:The assassination of Jessy James by the coward Robert Ford Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven : pourquoi le titre anglais ? parce que déjà que le titre français est nul, alors la VO ... (la VO de Benjamin Gates, c'est "national treasure" c'est fou !!!!).
Alors ce film est la preuve par A + B que si le cinéma français est mauvais c'est a cause des réalisateurs en cartons et des acteurs aussi bon que stevy en politique étrangère. Ce film est lent, n'as pas due avoir de gros moyen (à part pour payer Brad Pitt), il raconte pas grand chose, et pourtant il est bien. Les images sont belles, les paysage poétique, pourquoi, un si beau pays comme la france n'est jamais été tournée récemment avec amour ? Pourquoi les images des film français sont moche ? pourquoi les couleur son immonde ? Pourquoi les acteur sont mal habillé ? Pourquoi le scénario est nul ? merdre, pourquoi le cinema français est si mauvais. On a grand max, trois bon film par ans, et ça vient pas de l'argent. Le cinema "indépendant" américain a a peut près les moyen des les films a grande échelle français.
Bref, ce film montre que même un mec assis sur une rocking chair à attendre son heure peut être intéressant. En tout cas, moins j'ai aimé. bounce

It's a freaking awesome film man, pourquoi en anglais parce que le francais c'est la merdre en boite de thon.
Brad Pitt est loin d'etre l'acteur le mieux paye des States, il est un peu genre Georges Clooney, les superproductions Hollywoodiennes (Ocean's Eleven, Twelve & Thirteen par exemple opposes a Good Night And Good Luck), ils partent du bloc buster, se font plein d'argent et retombent sur des films independant dans lesquels ils peuvent s'exprimer.
Bref Jesse James c'est un film monstrueusement bien construit des acteurs Hors Norme, Casey Affleck c'est le futur du cinema Americain, contrairement a son frere, qui est un bien meilleur directeur qu'acteur (cf : Gone Baby Gone)

Pour ce qui est du cinema americain j'ai envie de parler de Wes Anderson et du Darjeeling Limited (Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven )avec Owen Wilson, Adrian Brody et Jason Shwartzman et des petites apparitions de Nathalie Portman (nue) et Bill Murray.
Ce film retrasse l'aventure de 3 freres traversant l'Inde dans une sorte de voyage spirituelle, ils leurs arrivent plein d'aventures, c'est un film leger a regarder dont on ne se lasse pas.

Et j'ai aussi envie de parler de Dead Man (Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven ) film de 1994 ou 1995 avec Johnny Depp et Robert Mitschum ce film de Jim Jarmusch la reference totale du cinema Independant Americain, c'est l'histoire d'un blanc (Depp) qui voyage avec un "ami" indien pendant le temps de la conquete de l'Ouest. Superbement filme, l'histoire est belle et elle fait reflechir, superbe.
avatar
Bavoman
VIP room starfucker
VIP room starfucker

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Mer 15 Oct - 15:08

Alors dead man, j'ai vraiment pas kiffer, c'est pas un mauvais film, mais vraiment, c'est trop lent pour moi, un minimum d'action est nécessaire à la narration, je demande pas un bagare, jsute un coup de speed. Et puis robert mischum on le vois en tout 5min, t'est pas obligé de le citer Smile
Quand à Casey Affleck, il est etonnament bon, il vole la vedette a Brad Pitt dans ce film.
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Bavoman le Mer 15 Oct - 15:30

avatar
Bavoman
VIP room starfucker
VIP room starfucker

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Mer 15 Oct - 15:41

Tu trainait avec toute la bourgeoisie de la vallée du Grésivaudan ?
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Bavoman le Mer 15 Oct - 16:02

Juste.
avatar
Bavoman
VIP room starfucker
VIP room starfucker

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Mer 15 Oct - 18:14

Scie (ben oui on est en france ...) Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven : deux étoiles voir voir trois, mais trois c'est quand même trop donc deux Wink Un film très divertissant, on vois pas le temps passer, c'est pas trop mal filmé, même si ça fait un peut début des année 90 dans certaines scène, la fin est purement unpredictable (oui je me met au franglais pour faire comme les gens que je deteste). On m'avait dit, ["le film est bien surtout quand tu sait que sait qu'il est là depuis le début ..." "t'as gueule, raconte lui pas la fin !!!"] (et oui je vient bien d'inventer sous vos yeux, le crocher de début et fin de dialogue, profité en, c'est pas tout les jours qu'on vous propose ce genre de spéctacle, surtout suivis d'une parenthès de deux lignes) et même avec ça j'ai pas compris avant le dénoument Wink
Bref, divertissant, un peut comme un film d'action, avec un scénario en plus et les effet spéciaux en moins.
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par RoYrB le Jeu 16 Oct - 1:49

Comme l'a dit forza, Guillaume depardieu est mort.

Si le "personnage" va me "manquer" car on manque de VRAI écorché vif, mal adapté au systems, à la Tv, etc...

L'acteur ne va pas trop me manquer, je l'ai jamais trouver bon... mais j'ai loupé quelques un de ces films...
avatar
RoYrB
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 7037
Age : 36
Localisation : un peu plus près des étoiles
Emploi/loisirs : Désodorisant pour chaussure
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Jeu 16 Oct - 2:03

FIDO Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven : un chef d'œuvre de cynisme. Ca ce passe dans les année 50, les mort sont revenus à la vie, s'en est suivis un guerre, et les évolution technologique qui vont avec. Résultat ? On arrive dans l'Amérique des année 50 avec un collier qui permet au zombies d'être docille. Ils sont donc la main d'ouvre idéale. Ils font les taches du quotidient ... L'histoire se situe autour d'une famille, propore mais loufoque qui décide de s'acheter un zombie pour faire comme les voisin. C'est affolant de génie, les scripte est fantastique. Les acteurs sont si vrai. La meilleur comédie sur les année 50 c'est un certitude. C'est corrosif, virulent, et si subtile. Vraiment, un must see.
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Monus le Jeu 16 Oct - 10:31

Fido c'est une boulette de film!
avatar
Monus
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 5119
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Jeu 23 Oct - 18:56

Ocean 11 Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
Ocean 12 albino
Ocean 13 Like a Star @ heaven (et demi)

Le premier bénéficie de l'effet de surprise, d'un scénarios, et d'un casting qui à lui tout seul justifie son voisinage. Le résultat est de très bonne facture. Le 2ème est nul et le troisième reprend la main, même si il n'atteins pas la stratosphère cinématographique. La réalisation est bonne, assez dynamique, pas mal d'humour assez subtile, les décors et les costumes sont top. Mais tout les monde en a vue au moins un, pas besoin de s'étaler sur ces films.

Le nombre 23 Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven : C'est l'histoire d'un mec plutôt normal, qui par un malheureux hasard, vas sombrer dans la folie suite à la lecture d'un livre. Le livre raconte l'histoire d'un homme, qui est obnubilé par le chiffre 23. Alors pas mal de gens m'ont dit qu'ils l'on trouver nul, là je comprend pas trop pourquoi. La réalisation est excellents, on sens que le réalisateur c'est inspiré de Max pain et de son atmosphère sombre. Jim Carrey qui a commencé avec des navet, prouve qu'il est excellent dans les rôles dramatique. On croirais vraiment qu'il devient fou, le scénarios est un peut longuet par moment, mais assez efficace, et surtout, assez imprévisible. Un film de très bonne facture selon moi.
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Bavoman le Jeu 23 Oct - 20:40

The Royal Tenenbaums Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven
J'ai regarde ce film hier soir, j'ai ete ebloui, deja grand fan de Wes Anderson je me suis dis que je devrais tout de meme regarder son 1er GRAND film.
Alors synopsis : C'est l'histoire d'un gars nomme Royal (Gene Hackman) qui a 3 gosses tous surdoues et qui en grandissant n'arrivent a rien. Sa femme va le divorcer et l'histoire se passe a la fin de sa vie.
Ce film se deroule en 2001, mais c'est super retro, les acteurs sont tous geniaux, de loin le meilleur film dans lequel Ben Stiller a joue et le film commence avec une version waneugainebistouflaille de "Hey Jude".
C'est gentil, pas d'action mais on s'en fout, c'est superbement filme, un scenario admirable (nomine pour les oscars), des acteurs qui font un super boulot, une direction sans faille.
Un film genial, Hype et VIP.

(Note pour Forza : On voit Gwyneth Paltrow qui tripote des seins et qui embrasse une autre fille, dans la scene suivante on la voit se faire tripoter les seins, on la voit plus ou moins nique avec un noir aussi, la mega-classe)
avatar
Bavoman
VIP room starfucker
VIP room starfucker

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par forzagrenoble le Jeu 23 Oct - 23:01

Je préfère Noamie Watts ou Charlize Théron voir Nicole Kidman à Gwyneth
même si dans seven je l'aurai bien baiser même si elle avait 2 gros
chiens Wink
avatar
forzagrenoble
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8171
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Lun 27 Oct - 21:49

Layer's cake Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven : le Speech,c'est l'histoire d'un mec (Daniel Craig), on sait pas trop d'où il sort, on sait pas trop son nom, on sait juste qu'il est dealer et qu'il est clean, c'est le genre de mec qui aime pas avoir faire au gangster, il en connait, mais juste pour le business, il a tout prévus, il sait comment blanchir son argent sale, connait les bon mec, et a ses entré chez les pontes de Londres. Et puis un jours, ça vie par en couille.
Ce film retrace donc la descente au enfer dans le milieu criminel d'une petite frappe plus maligne quel en à l'air. Ce film est une œuvre majeur des films de ganster anglais. Une sorte de Snatch sérieux, mais pas trop, on reste anglais quand même.
La musique aurait certainement mérité un oscar, elle colle parfaitement à l'action, les costumes sont nickel, Daniel est toujours bien sapé, et puis, on se rend compte qu'il est née pour être James Bond.
Les acteurs, parfait, on reconnais pas mal de têtes, des mec qui ont joué dans plein de film anglais, mais don on pourrait pas citer les noms, et ce genre d'acteur, c'est les meilleurs.
Le scénario est efficace, il sait surprendre le spectateur au bon moment (surtout à la fin Cool ) et prend la place qui lui est nécessaire, ce film est ni trop court ni trop long.
Pour résumé, ça fait 2ans qu'il est dans la sélection de l'excellentissime initiative de la fnac : 3dvd pour 20€, qui te permet d'acheter des film que t'aurais jamais vue sinon, typiquement, les films comme layer's cake, trainspoting ... Les films qui sont pas assez connus pour passer à la télé française, merci Five (le dimanche soir sur Equidia à 3h25 ça compte pas comme passage à la télé forza) et trop bon pour figurer sur les DD externe des geek. Ça fait deux ans que j'hésite a l'acheter, ça fait deux ans que je trouve un autre film à la place, ça fait deux ans que je vie dans l'erreur. EN tout cas, ça prouve que j'arrive toujours a savoir si un film est bon à la jackette Very Happy (oui mon ego est surdimentionné, et ?)
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Mer 29 Oct - 3:01

Baadassss! Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven : trois et pas 5 parce que c'est pas un film "original", en fait c'est le film de comment a été tourner le film "Sweet Sweetbabck's Baadasssss Song", vous connaissez pas ?! C'est normal. C'est le premier film par un noir, pour les noir, apparement, ce film est over culte, et aurait inspiré des Shaft et autre ... (parce que les film black powa, je peut pas en citer 15 000, ni même deux)
En gros, c'est dans les année 70 (les émeutes de LA, les ségrégation, les Black Panthère ...), et ça raconte l'histoire de Mevlin Van Peebles, réalisateur noir de son état. Le mec vient de faire un gros sucées, une comédie, et on lui demande de faire un nouveau film. Il choisi de faire un film sur un badaud noir, qui nique le système qui essaye de le niquer. Et personne veut le financer, alors il trouve des producteur indépendants, il recrute des amateurs et des mec issus du pornos ... Le film retrace la vie du vrai film, des houilles des houilles et des houilles, le genre film qui aurait jamais due être finnit.
Alors soit disant, c'est un comédie, c'est écrit sur la jaquette "Funny and Funky", le mec a pas due regarder le bon film je pense, funky oui, funny par moment, mais pour moi c'est un drame qui finit bien. Il parait que c'est érotique, alors oui on vois des chattes et des seins, mais ça casse pas des briques. Forza aurais à peine une érection mi molle, une du genre roy qui pense a sa femme Neutral
Bref, un bon film qui montre bien la mentalité des summer of love version vrais et pas version Amanda Lear pour ceux qui comprennent la blague (en faite j'en sais rien j'y était pas, j'immagine, faudrait demander au monus cyclops ). La preuve que c'est pas l'argent qui regie le talent, et que la L1 comme le cinema français n'as aucune excuse pour sa médiocrité. pirat (smiley dedicasse a ceux qui ont vue le film). A noter que tout est vrais, ou presque, et que ça rend le film assez drôle.
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Bavoman le Mer 29 Oct - 14:44

A Clockwork Orange : Il remporte officiellement le bounce d'or.

Synopsis :
Argaggagghahhahhhhagahaaa.
avatar
Bavoman
VIP room starfucker
VIP room starfucker

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par micshum le Mer 29 Oct - 15:08

rey di canardo: j'ai bien aime ces assez drole!
avatar
micshum
Robert Malm du forum
Robert Malm du forum

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 08/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Cocopaga le Mer 29 Oct - 15:20

Merci bavo de pas gacher ce topic monkey monkey
Il remporte p'tet pas la palme, mais il est assez excellent ce film. un du style Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven Like a Star @ heaven. J'en ai parler avec des amis, il m'ont dit "quoi ? le film ou y des violeur et qui est nul ?" ohhhh putain, avec des amis comme ça ...
avatar
Cocopaga
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8395
Age : 98
Localisation : cularo
Emploi/loisirs : chomeur longue durée
Date d'inscription : 10/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Bavoman le Mer 29 Oct - 17:36

Je gache pas le topic salope.
Le truc c'est que j'ai reagi exactement comme ca rien qu'en regardant le 1er plan fixe. Donc pour moi "Argaggagghahhahhhhagahaaa." a tout d'un synopsis, decale je te l'accorde mais genial, parce que ne l'oublions pas je suis genial.

Mais en toute sincerite ce film est le plus etrange film que j'ai vu (avec 2001, tiens encore Stanley) ce film est une experience a part entiere, c'est plus un film c'est un moment qui te defini comme un homme.
avatar
Bavoman
VIP room starfucker
VIP room starfucker

Nombre de messages : 1684
Date d'inscription : 11/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chronique ciné des VIP

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 40 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum