anipassion.com

CFA2, Fréjus - GF38 analyse de la vidéo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CFA2, Fréjus - GF38 analyse de la vidéo

Message par forzagrenoble le Mar 10 Avr - 16:18

Suite au visionnage de la vidéo figurant sur le site de Etoile de Fréjus. Ca reste 30 minutes d'un match mais si on enlève les périodes sans intérêts d'un match ça doit être un bon condensé du temps de jeu effectif. Ca permet de voir des choses sur lesquelles on n'a pas forcément le temps de s'arrêter au stade.

http://www.efc-frejus-saintraphael.com/

Le contexte. Un terrain bosselé qui ne favorise pas forcément le jeu grenoblois. On sent que les joueurs doivent assurer leurs passes
Premier quart d'heure dominé par les grenoblois ,matérialisé une action de Zoubir tandis que Fréjus aurait pu obtenir un penalty sur une main décollée du corps de Messaoudi.

Côté grenoblois, ça joue bien devant avec Yahia Bey, peut être même trop facilement, sans efficacité.

1er but : perte de balle de Zoubir sur un une-deux avec Bengriba. Il en résulte que le numéro 11 peut partir en contre. Il redouble avec un joueur qui efface 2 grenoblois. Derrière ça se regarde , Messaoudi est seul face au 11 varois personne ne vient le soutenir, Selim revient se placer lentement alors qu'il doit faire l'effort d'aller chercher le 11 ? Le 11 dribble une nouvelle fois Medhi et marque. 1-0. Fréjus marque contre le cours du jeu.

Grenoble continue de dominer la rencontre, bien en place , en pratiquant un football technique. Fort de son but d'avance, Fréjus tente d'opérer en contre.
Grenoble continue sa domination. Les attaquants combinent bien mais sont un peu esseulés, la défense reste en place de peur de s'exposer à un contre. Le numéro 11 posant pas de problèmes à Selim. C'est Maubleu qui doit même arrêter le seul tir cadré enregistré. Zoubir est très actif sur son côté gauche. Le jeu de Fréjus étant plus basé sur du kick and rush à l'acception de Medjkane le virulent numéro 11.

Mi-temps. Grenoble a largement dominé les débats mais de façon stérile. Grenoble pratique un beau jeu mais manque parfois de densité physique au milieu. Devant les attaquants jouent bien mais sans efficacité. Fréjus jouant parfois très bas n'hésitant pas à donner en retrait à son gardien.

La seconde mi-temps débute par un coup franc cadré de Perez que le gardien capte aisément.
ce match met une nouvelle fois la difficulté des alpins à porter le danger sur les corner.
On constate également que simulation ou pas, les joueurs du Var se roulent à terre sur des coups réels ou imaginaires. Héritage du football pro qui pourrit aussi les rangs du foot amateurs avec trop de simulations.
Zoubir est un très bon manieur de ballon mais il manque à ses côté le joueur capable de conclure ses courses.
Lebbihi ne semble pas à l'aise dans un positionnement plus en retrait qu'en début de saison.
Yahia Bey fait du bon travail sur son côté gauche.
Grenoble a de bons joueurs de couloirs capable de percuter mais pas de finisseurs digne de ce nom depuis que Lebbihi ne marque plus.
Les varois, eux se contentent de défendre, portant le danger par son seul numéro 11, le jeu se faisant plus haché. Les varois prennent 2 cartons jaunes.
Alors que Medjkane passe la défense en revue, Fréjus obtient un corner dans les minutes qui suivent. Les défenseurs grenoblois pensent que Maubleu va sortir, celui-ci passe un peu au travers, 2-0. Le but est pour Maubleu mais les 2 défenseurs sont passifs l'un se baissant alors qu'il doit faire écran pour protéger le gardien.
Grenoble n'est plus dans le match, mauvais relance de la tête de Villard seul en défnes centrale (Messaoudi est monté mais a perdu le ballon) , Medjkane se saisit de la balle et s'en va battre Maubleu d'un tir à ras de terre.
Dès lors il n'y a plus de match, le jeu est décousu, Fréjus se crée même encore occasion franche un joueur transperçant la défense alpine.
Fréjus est une équipe avec quelques basiques (du physique derrière et au milieu, un ou 2 joueurs vifs et rapides) mais au regard des 2 matchs est bien en deça du GF38 sur de nombreux compartiments de jeu. Par rapport au premier match les varois ont pris confiance.
On pourrait dire que si Grenoble n'est pas premier c'est peut être par excès de confiance et en raison d'aléas (période avec un effctif réduit à 13 joueurs). Ce serait incompréhensible que le GF ne monte pas avec un jeu d'une telle qualité mais auquel il manque peut être quelques fondamentaux pour voyager de partout.

En conclusion. On ne vas pas remettre en question ce qui a fonctionné jusqu'au match de Toulon mais on peut se poser quelques questions.
Les grenoblois ont des difficultés à développer totalement leur football technique sur de pelouses de CFA2 en mauvaise état.
Sur le match de Fréjus, un coaching plus défensif aurait pu être envisagé en densifiant le milieu de terrain. Bengriba a été mis en difficulté par le numéro 11 très véloce de Fréjus mais le milieu de terrain ne l'a pas forcément soutenu.
Aligner 3 joueurs offensifs (Yahia Bey, Zoubir, Lebbihi) pose un problème en ce qui concerne la travail défensif dés lors que l'attaque est inefficace. Y a-t-il une option avec un 4-4-4-2 avec Chergui associé à Zoubir et Yahia en couloir. C'est certainement toute la difficulté du choix cornélien qu'à Sara entre Lebbihi ou Chergui.
Au milieu l'activité de Perez et Michel n'est pas remise en cause. Fatalement notre paire de demi-défensif manque d'impact physique mais compense par son activité et ses facultés techniques. Pouliquen a également un profil plus technique que purement physique. il faudra certainement un joueur d'impact l'an prochain pour effectuer des bouts de matchs où replacer Michel sur l'aile et tonifier ce milieu de terrain. Dès lors il y aura du coaching possible (mieux vaut 30-35 très bonnes minutes de Lebbihi que 90 très moyennes), "de la concurrence".
Mais pour moi, au-delà du physique le problème reste celui de l'efficacité offensive (contre Bastia EF 80% de possession de balle pour aboutir à un 0-0). Grenoble a des difficultés à mettre un joueur en position favorable dans la surface de réparation, faut de finisseur ? Avec un tel joueur Zoubir ou Yahia bey voir Chergui seraient très dangereux. Sans compter es multiples choix qui s'offrirait au coach selon la forme des joueurs, les adversaires.
Saragaglia a des solutions mais n'a pas de diversité de choix. Ce groupe doit être complété d'un latéral gauche en doublure de Bengriba., d'un demi-défensif massif et d'un avant centre.
Plus un ou 2 joueurs offrant de spécificités (jeu de tête, balle arrêtés, frappe de 25 mètres etc.) .
Niveau couloir et technique , le Gf38 est armé et a une diversité de solution.
Un travail de phase spécifique doit être mis en œuvre : corner, coup franc etc. Le gF rencontrant des problèmes d'efficacité sur balle arrêtées Problèmes également dans le jeu aérien que ce soit offensivement ou parfois défensivement.

avatar
forzagrenoble
idole de toute une génération
idole de toute une génération

Nombre de messages : 8171
Date d'inscription : 08/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum